Monde : Publication de l'Index mondial de persécution des chrétiens en 2015

13 Février, 2015
Provenance: fsspx.news

L'ONG « Portes ouvertes » a publié le 7 janvier 2015 son Index mondial de la persécution. Comme chaque année depuis 1997, l’association détaille les 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés.

 

Si la Corée du Nord reste en tête avec 92 points, sur un maximum théorique de 100, la Somalie et l'Irak la rejoignent dans le camp des pays où la persécution est qualifiée d' « absolue ». Le rapport de l’ONG note, globalement, que « la persécution augmente encore et le pire semble ne jamais atteindre son paroxysme ».

Par ailleurs, avec l’Afrique, l’Asie, l’Amérique, l’Europe, « la persécution contre les chrétiens s’intensifie encore et s’étend, même dans des pays à majorité chrétienne ». Les pays musulmans constituent toutefois la grande majorité des pays persécuteurs. Sur les 10 premiers, on dénombre 9 pays musulmans et un pays communiste.

C’est aussi le cas dans 40 des 50 pays de l’Index, « que ce soit une persécution violente ou d’oppression. » La Syrie et l’Afghanistan sont respectivement 4e et 5e.

En Afrique, des groupes tels que les Shebab en Somalie et au Kenya, Al Qaïda au Maghreb ,ou Boko Haram au Nigéria (10e), sont considérés par l’ONG comme des grands « prédateurs » de chrétiens. Le rapport note que de plus en plus de fidèles sont chassés de chez eux « créant un flot sans précédent de réfugiés et de déplacés internes vivant dans une extrême précarité » ou subsistant « de plus en plus marginalisés socialement et culturellement ».

L’islam « plus modéré » impose également ses pratiques à toute la population, musulmane ou non, dans des régions comme Djibouti, en Tanzanie, aux Comores, sans toutefois faire de morts (pour l’instant ?).

Avec 62 points, l'Inde monte de sept rangs et arrive en 21e position, devant l'Egypte.

En Turquie les élections d'un chef de l'Etat musulman ont déjà eu certains effets sur la situation des chrétiens : avec une progression de 20 points ce pays figure désormais à la 41e place.

Si de fortes détériorations ont été enregistrées sur l'Index 2015, trois pays ont cependant connu une légère amélioration : l'Ethiopie (22e), le Laos (28e) et le Sri Lanka (44e). Des pays tels que le Maroc ou le Niger sont sortis de l'Index, – ce dernier sans avoir toutefois connu d'amélioration notoire et avant que les événements de janvier n’aient été pris en compte –. C'est seulement dû au fait que des pays persécutant davantage les chrétiens les ont devancés.

En 2013, 35 points suffisaient pour figurer à l'Index ; en 2014 le score minimum était de 45 points. Il se situe aujourd'hui à 49 points. L'Index mondial de persécution des chrétiens est établi par des experts internes et externes à « Portes ouvertes » et mesure les pressions qui restreignent la pratique du christianisme. Elles sont mesurées dans cinq domaines : vie privée, vie familiale, vie sociale, vie civile et vie ecclésiale. Sont prises ensuite en compte les violences faites aux personnes et les atteintes aux biens des chrétiens.

(Source : apic – DICI n°310 du 13/02/15)