Notre-Dame de Paris entre dans sa phase ultime de sécurisation

29 Janvier, 2021
Provenance: fsspx.news

La pose des cintres sous les voûtes de Notre-Dame débutera au mois de février 2021, ultime étape de la phase de sécurisation du chantier, qui doit se terminer en juillet. Le préfet de police de Paris pourra alors lever l’arrêté de péril qui frappe la cathédrale, même si, depuis la dépose de l’échafaudage, l’équilibre de l’édifice n’est plus vraiment menacé.

Pour finaliser enfin la phase de sécurisation de son chantier, il manque à la cathédrale emblématique de la capitale française d’imposants éléments de charpente : des cintres en bois, fabriqués en Meurthe-et-Moselle, à trois cents kilomètres de la capitale.

L’entreprise Le Bras Frères, à Jarny, a réalisé les travaux avec toute la minutie nécessaire, grâce à l’outil numérique qui a remplacé le compas du Moyen Age : « On dessine les éléments de charpente qui prennent la forme des voûtes ; on est vraiment au millimètre, car quand on va sur le terrain, on ne va pas recouper le bois, la pièce doit vraiment s’enquiller dans l’emprise de la voûte », précise Damien Brisson, directeur technique de l’entreprise de Jarny. 

A la fin du mois de janvier 2021, cinquante-deux cintres ont ainsi quitté l’atelier Le Bras pour Paris, afin de renforcer chacune des cinq voûtes en pierre de la cathédrale fragilisées ou endommagées, parfois éventrées par l’effondrement de la flèche, lors de l’incendie des 15 et 16 avril 2019.

L’assemblage dans la cathédrale débutera au mois de février 2021, à trente mètres au-dessus du vide : les cintres auront préalablement été montés sous les voûtes au moyen de vérins hydrauliques.

« A l’issue de l’étaiement des voûtes, nous aurons terminé la phase de sécurisation du monument », assure le général Jean-Louis Georgelin qui préside l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de Notre-Dame.

Une phase qui devrait s’achever en juillet prochain, ouvrant la voie à la restauration de l’édifice : mais ce sera un nouveau chantier dont les contours ne sont pas encore définitivement définis.