Notre-Dame de Paris : la restauration de l’orgue a commencé

14 Août, 2020
Provenance: fsspx.news

La dépose du Grand orgue de la cathédrale de Paris vient de commencer. Si l’instrument a bien été épargné par l’incendie du 15 avril 2019, son état nécessite une minutieuse restauration qui devrait s’achever en 2024.

« C'était une phase très délicate, pour nous tous une source de grand stress », explique le 1er août 2020, dans les colonnes du Figaro, Christian Lutz, technicien-conseil auprès des monuments historiques. 

Les travaux de restauration des grandes orgues ont commencé par la dépose de la console de l’instrument, soit un poids d’une demi-tonne en chêne comprenant cinq claviers pour les mains, un pour les pieds et 115 jeux. Epargné par l’incendie, l’instrument est encrassé par la suie et la poussière. 

Il aura fallu 25 minutes pour faire descendre l’ensemble treize mètres plus bas. Mais le travail le plus important reste à venir, lorsqu’il s’agira de « démonter chacun des 8000 tuyaux des 115 jeux de l’instrument » pour les nettoyer, précise à l'AFP le général Jean-Louis Georgelin, président de l'Etablissement public chargé de la restauration de Notre-Dame. 

Le militaire rappelle que le calendrier décidé par le président Emmanuel Macron sera bien respecté, puisque « cette opération minutieuse, nous l'avons longuement préparée et planifiée de telle sorte que le grand orgue puisse résonner le 16 avril 2024 ». 

Un autre défi est celui de la conservation et de la restauration à l’identique. Les conditions de stockage seront primordiales pour que « toute l'harmonie, tout le son d'origine de l'orgue restent intacts après la manipulation », précise encore Mario d’Amico, le chef de chantier. 

L’orgue de Notre-Dame de Paris remonte à 1733. Il est avec celui de Saint-Eustache le plus grand de France.