Notre-Dame : la reconstruction débute officiellement

25 Septembre, 2021
Provenance: fsspx.news
Parties hautes recouvertes d’un plancher pour permettre l’examen des voûtes

L’annonce officielle est tombée le 18 septembre 2021, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine : le chantier de sécurisation de Notre-Dame ayant été mené à son terme grâce aux efforts de centaines de techniciens, la reconstruction peut commencer.

« Les travaux de sécurisation et de consolidation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, débutés dès le 16 avril 2019 [au lendemain de l’incendie], ont été menés à bonne fin conformément au calendrier fixé », se réjouit le général Jean-Louis Georgelin, président de l’Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Vingt-neuf mois durant, le bâtiment a été mis hors d’eau grâce à un dispositif coulissant installé au-dessus de la nef, autrement dit, il ne pleut plus sur Notre-Dame.

« La première phase qui a consisté à sauver la cathédrale est terminée. Maintenant, on va passer à la phase de reconstruction », précise Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques à la tête du chantier de restauration de la cathédrale.

Dans le même temps, pour sauver la structure de la cathédrale, les voûtes endommagées ont été étayées par des demi-cintres en bois. Selon Jean-Louis Georgelin, la consolidation et la reconstruction auraient déjà coûté la coquette somme de 165 millions d’euros.

Et le général Georgelin, connu pour avoir parfois croisé le fer avec l’architecte en chef des monuments historiques, d’abonder cette fois-ci dans le sens de ce dernier : « la phase de restauration a été préparée activement, et se trouve désormais résolument engagée afin de lancer dès cet hiver les premiers travaux de restauration ».

Si, dans un premier temps, le président de la République a envisagé une reconstruction en cinq ans, il semble acquis – coronavirus oblige – que le chantier ne sera pas achevé dans ce délai.

Un nouvel objectif a d’ores et déjà été fixé par le président de l’Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de l’édifice : le 16 avril 2024, jour où la cathédrale devrait être rendue au culte.

Et pour preuve de sa détermination, l’ancien chef d’état-major du président Jacques Chirac annonce qu’une « campagne de nettoyage approfondi des murs intérieurs et des sols de la cathédrale débute ce mois-ci ».