Pakistan : un chrétien condamné à la perpétuité pour « blasphème »

18 Mai, 2017
Provenance: fsspx.news
"Chrétiens innocents"; "tous unis dans le Christ"

Un chrétien faussement accusé de « blasphème » en 2012 et emprisonné depuis, a été condamné, le 3 mai 2017, à la réclusion à perpétuité par un tribunal de Rawalpindi, dans le nord du Pakistan. 

Zafar Bhatti avait été inculpé sur la base de l’article 295c du Code Pénal pakistanais – l’un des paragraphes formant ce qu’il est convenu d’appeler la "Loi sur le blasphème" –, et condamné pour des messages envoyés à partir de son téléphone portable. Il s’agissait, selon l’accusation, d’"outrages" à l’islam. D'après des avocats chrétiens consultés par l’agence Fides le 5 mai, les tribunaux pakistanais condamnent souvent à la peine capitale ceux qui sont accusés de « blasphème ». Dans le cas présent, la faiblesse des preuves à charge contre Zafar Bhatti lui a simplement évité d’être condamné à mort.  

Selon un avocat à la tête d’une ONG qui défend des chrétiens injustement accusés, « la loi sur le blasphème, est continuellement manipulée et utilisée pour se venger dans le cadre de litiges personnels ». L’agence Fides signale que, récemment, l’Assemblée nationale du Pakistan a approuvé une résolution « demandant des mesures visant à empêcher de tels abus ». Mais ces requêtes ont « rencontré une forte opposition de la part de mouvements et partis islamiques ».