Pologne : les évêques reconnaissent solennellement Jésus-Christ comme Roi et Seigneur

24 Novembre, 2016
Provenance: fsspx.news
Le Président Andrzej Duda (à gauche) et le Premier ministre, Mme Beata Szydlo.

Le 19 novembre 2016, au sanctuaire de la Miséricorde divine, à Cracovie, les évêques de Pologne ont solennellement prononcé un « Acte de reconnaissance de Jésus-Christ comme Roi et Seigneur », en présence du Président de la République, Andrzej Duda, du Premier ministre, Mme Beat Szydlo, et devant 100.000 fidèles.

Voici le début de cet acte de reconnaissance de la royauté de Jésus-Christ : Roi immortel des siècles, Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur ! En l’année jubilaire du 1050e anniversaire du baptême de la Pologne, en l’année du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, voici que nous, Polonais, venons devant Vous [avec nos autorités spirituelles et temporelles], afin de reconnaître votre Règne, nous soumettre à votre Loi, vous confier et consacrer notre Patrie et toute notre Nation. Nous confessons devant le ciel et la terre que nous avons besoin de votre Règne. Nous confessons que Vous seul avez sur nous des droits saints et inextinguibles. C’est pourquoi baissant avec humilité nos fronts devant Vous, Roi de l’Univers, nous reconnaissons votre Règne sur la Pologne et toute notre Nation, vivant au pays et à l’étranger. Voulant louer la majesté de votre puissance et gloire, avec grande foi et amour nous nous écrions : Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans nos cœurs – Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans nos familles – Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans nos paroisses – Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans nos écoles et universités – Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans les moyens de communication sociale – Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans nos administrations, lieux de travail, lieux de devoirs et de loisirs – Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans nos villes et nos campagnes – Jésus-Christ, régnez sur nous ! – Dans toute la Nation et dans tout l’Etat polonais – Jésus-Christ, régnez sur nous ! (…)

L’idée d’un acte d’intronisation du Christ-Roi en Pologne est née en 1996, au début du procès de béatification d’une infirmière cracovienne, Rosalie Celakówna (1901-1944), mystique morte pendant la Deuxième Guerre mondiale qui reçut ce message du Christ : « Il y a un moyen de salut pour la Pologne : si elle me reconnaît comme son Roi et Seigneur, d’une manière totale, par une intronisation non seulement dans les différentes parties du pays, mais dans tout l’Etat, gouvernement en tête. Cette reconnaissance doit être confirmée par l’abandon des péchés et le retour total vers Dieu (...) ». Ce message privé a de nombreux fondements dans la Révélation contenue dans les Saintes Ecritures et dans la Tradition du Magistère bimillénaire, en particulier dans l’encyclique Quas primas de Pie XI, sur la royauté sociale de Jésus-Christ (1925). L’épiscopat polonais avait fait précéder cet acte d’intronisation par une neuvaine préparatoire dans les paroisses, les séminaires et maisons religieuses, invitant tous les fidèles à s’y joindre.

On pourra regretter que, dans les commentaires donnés à l’occasion de cette cérémonie, l’accent ait été mis sur la reconnaissance simplement individuelle du Christ-Roi et sur l’instauration de son règne social par le seul bon exemple personnel ; de même on pourra déplorer que, dans ces mêmes commentaires, l’obligation pour l’Etat de reconnaître institutionnellement l’autorité du Christ ait été laissée dans l’ombre. Mais il n’en reste pas moins que ce rappel de l’enseignement de Quas primas constitue de facto un refus de l’indifférentisme issu de la liberté religieuse prônée par Dignitatis humanæ, ainsi que de l’« apostasie silencieuse » favorisée par un faux œcuménisme depuis 50 ans.