Suisse : Mgr Huonder dénonce la théorie du genre

20 Décembre, 2013
Provenance: fsspx.news

Alors que les évêques suisses ont co-signé un message avec la Fédération des églises protestantes de Suisse (FEPS) « pour le respect des droits religieux dans le monde » à l’occasion de la « Journée des droits de l'homme », le 10 décembre dernier, Mgr Vitus Huonder, évêque de Coire, a choisi de rédiger, de son côté, une lettre dénonçant la théorie du genre.

Dans cette lettre pastorale intitulée « Le genre - le vaste mensonge d'une théorie », distribuée le 6 décembre aux agents pastoraux de son diocèse et présentée à la presse, le prélat déplore le « mariage » homosexuel, l'adoption des enfants par des couples de même sexe, et ce qu’il nomme « l'(homo)-sexualisation des enfants » par le système scolaire. Il appelle les fidèles à « utiliser leurs droits sociaux » pour protéger « la dignité de l'homme fondée dans l'ordre de la Création et de la Rédemption ». La très progressiste Ligue Suisse des Femmes Catholiques (SKF) a condamné cette prise de position de Mgr Vitus Huonder.

Dans un communiqué publié le 10 décembre dernier, la SKF a déclaré que cette lettre pastorale ne s'en prenait « pas seulement aux droits des femmes », mais diffamait « également les homosexuels ». Dans un entretien accordé au journal alémanique Sonntagsblick du 15 décembre 2013, Mgr Huonder a précisé que son texte avait pour objectif de défendre « la vision chrétienne de l’homme ». L’évêque de Coire a dénoncé à nouveau « le programme de rééducation qui cherche à persuader les enfants qu’ils ne seraient intrinsèquement ni filles ni garçons, mais pour ainsi dire des êtres neutres. »

(Source : apic - DICI n°287 du 20/12/13)