Terre Sainte : reconstruire l’orgue médiéval de Bethléem

24 Septembre, 2021
Provenance: fsspx.news
Basilique de la Nativité

Le musicologue et historien David Catalunya, chercheur à l’université d’Oxford, va entreprendre la reconstruction de l’orgue médiéval de la basilique de la Nativité de Bethléem. « Cet orgue date du XIIe siècle et constitue un spécimen unique au monde », a-t-il précisé.

Son projet de recherche : Sound technologies of the Latin Christian Church 900-1300, a pour objectif d’écrire l’histoire des orgues médiévaux, analyser leur conception et leurs procédés de fabrication pour les reproduire et les entendre jouer. L’orgue de Bethléem – une des pièces maîtresses du Terra Sancta Museum (Jérusalem) – ne pouvait qu’attirer son attention.

Les tuyaux et les cloches de l’orgue ont été découverts en très bon état de conservation lors de fouilles archéologiques autour du site de la basilique de la Nativité de Bethléem, en 1906. Seul le bois de l’instrument fait défaut.

Ils ont été transportés à Jérusalem et placés sous la garde de la Custodie franciscaine de Terre Sainte.

Les objets ont été conservés pendant plus d’un siècle au Studium Biblicum Franciscanum et seront exposés au nouveau musée Terra Sancta de Jérusalem.

David Catalunya présentera les recherches dans son article « L’Orgue du XIIe siècle de l’église de la Nativité à Bethléem », à paraître dans Terre Sainte, en décembre 2021.

Selon le chercheur, l’orgue a probablement été apporté en Terre Sainte par les croisés français dans la première moitié du XIIe siècle.

Il a survécu à la prise de Jérusalem par Saladin, en 1187, l’armée du sultan d’Egypte aurait épargné l’orgue, perçu comme “un simple meuble”.

David Catalunya pense que les tuyaux de l’orgue et d’autres éléments ont pu être cachés sous terre à la veille de l’invasion des Turcs, en 1244.

L’orgue est apparu comme instrument de musique dans la Grèce hellénistique. Il a été introduit dans l’Eglise latine au Xe siècle.

Alors que des vestiges de fragments d’orgues à eau existent toujours en Grèce et dans l’actuelle Hongrie, les tuyaux de Bethléem représentent une occasion unique de comprendre les premières étapes du développement de l’orgue pour s’adapter aux nouveaux cadres architecturaux des églises.