Turquie : Sainte-Sophie transformée en mosquée le temps du ramadan

01 Juillet, 2016
Provenance: fsspx.news
L'ancienne basilique Sainte-Sophie à Istanbul, devenue mosquée puis musée.

Depuis le 6 juin et jusqu’au 5 juillet 2016, soit durant l’intégralité du ramadan, le Coran est lu chaque jour dans l'ancienne basilique Sainte-Sophie à Istanbul. La chaîne de télévision religieuse d’Etat retransmet en direct cette prière matinale, avant le jeûne de la journée

Pour le site internet Boulevard Voltaire le 15 juin 2016, « cette mesure est interprétée en Turquie comme une réponse à la reconnaissance du génocide arménien par l’Allemagne ».

Un député du parti au pouvoir (AKP - Parti de la justice et du développement) l’a justifiée clairement sur Twitter : « Les Etats-Unis aident le Parti travailliste kurde et l’Allemagne se raccroche aux mensonges sur le génocide, il n’y a plus d’amitié. En retour, Sainte-Sophie doit être ouverte aux prières. »

Ce même député demande que le musée soit définitivement transformé en mosquée, « car les chrétiens occidentaux ne sont plus les amis des Turcs, on ne doit pas les prendre en considération ! ».

Depuis l'arrivée au pouvoir, en 2002, de l’AKP, une possible reconversion de Sainte-Sophie en mosquée est régulièrement évoquée. Bijou d’architecture chrétienne byzantine, œuvre majeure érigée au VIe siècle placée sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Sainte-Sophie a été convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Turcs ottomans en 1453, puis transformée en musée sous l’impulsion de Mustafa Kemal Atatürk, en 1934, à la tête de la jeune République de Turquie, qui se proclamait laïque.