Un évêque français suggère de boycotter le quotidien “La Croix”

15 Juin, 2021
Provenance: FSSPX Spirituality
Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne

La Croix est un quotidien de langue française, assez souvent considéré comme le journal officieux de l’épiscopat français, mais qui a cessé depuis longtemps d’être catholique malgré ses prétentions.

Il semble que la dérive qui porte le quotidien depuis des décennies ait fini par troubler même des consciences épiscopales. C’est ce qui ressort d’un tweet de Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron depuis 2008.

Cet évêque « conservateur » réagissait à un article diffamatoire de La Croix, qui visait Mgr Jean-Pierre Cattenoz, qui, atteint pas la limite d’âge, vient de démissionner de son siège d’archevêque d’Avignon.

Mgr Cattenoz s’est fait connaître comme évêque conservateur. Il a notamment accueilli de nombreuses communautés religieuses que l’on pourrait aussi qualifier de conservatrices. Il a par ailleurs souvent pris des positions fermes et courageuses sur les questions morales, qui tranchaient avec la timidité des autres évêques.

A l’occasion de cette démission le journal La Croix a publié un dossier à charge virulent contre l’évêque retiré, paru le 12 juin dernier dans ses colonnes.

L’évêque de Bayonne commente ainsi cette diatribe : « Le lynchage médiatique de Mgr Cattenoz auquel se prête La Croix est particulièrement indécent. C’est un scandale contre l’unité et la charité. Les catholiques soucieux de communion et adeptes de “Fratelli tutti” seraient en droit de boycotter ce quotidien. »

La « catholicité » de La Croix à l’épreuve de ses publications

Le site « Le salon beige » donne quelques échantillons éclairants de l’esprit qui anime le quotidien qui se prétend catholique. Nous les lui empruntons :

« En 2018, un éditorial de La Croix [« IVG, au-delà de la loi », du 27 mai] s’était félicité du résultat du référendum irlandais pro avortement. (…) La Croix avait même fait un procès à votre blog, que nous avions gagné… La même éditorialiste s’en prenait sur un plateau de télévision à … La Manif Pour Tous [le 26 septembre, sur France 5].

« En 2019, nous évoquions un article en faveur de l’euthanasie de Vincent Lambert [« Les yeux ouverts de Vincent Lambert », du 25 mai 2019].

« Cet été, La Croix a conseillé et mis 3 étoiles à un film faisant la promotion de l’avortement chez les adolescentes : « Never Rarely Sometimes Always » : jeunes filles sous contrainte [article du 18 août 2020].

« En avril dernier, une tribune dans La Croix demandait que Notre-Dame de Paris devienne un musée [« Michel Pastoureau : “Il faudrait déconsacrer Notre-Dame et la transformer en musée”, du 15 avril 2020].

« Enfin en octobre 2019, dans un éditorial, Isabelle de Gaulmyn se réjouissait de la fin de l’Eglise Tridentine [« Synode sur l’Amazonie, la fin de l’Eglise tridentine », du 29 octobre 2019].

« Très récemment, La Croix qualifiait l’ex-otage au Mali Sophie Pétronin comme “une humanitaire portée par la foi“… islamique [article du 11 octobre 2020]. Ce qui a fait réagir de nombreux lecteurs, jugeant que La Croix devait se renommer Le Croissant ! »

Que reste-t-il de la Croix du Christ dans cette littérature ? Une caricature grimaçante qui ne peut que détourner de la vraie foi.