Un jésuite affirme que la doctrine du catéchisme sur l’homosexualité tue

04 Août, 2022
Provenance: fsspx.news
Le P. James Martin avec le pape François

Le pape François a de nouveau loué et confirmé le travail du jésuite James Martin avec les homosexuels, même s’il est contraire à la morale de l’Eglise catholique telle qu’elle apparaît dans la Révélation et telle qu’elle a été transmise à travers les siècles.

Le jésuite James Martin considère que les relations homosexuelles sont moralement admissibles. Non seulement il n’accepte pas l’enseignement du catéchisme sur ce point, mais il s’est permis d’affirmer que cet enseignement conduit à des décès par suicide, qu’il tue des gens.

Il rejette aussi ouvertement ce que la Bible révèle sur l’homosexualité. Il a d’ailleurs été condamné par plusieurs évêques, dont Mgr José Ignacio Munilla, précisément parce qu’il est un instrument au service du péché, puisqu’il rejette explicitement le fait que les homosexuels doivent mener une vie de chasteté. Il est également favorable à la transsexualité infantile.

Cela n’empêche pas le pape François de le féliciter de temps en temps pour son travail, ce qui s’est encore récemment produit.

Quelques semaines après la conférence Outreach LGBT Catholic Ministry qui s’est tenue à l’université de Fordham les 24 et 25 juin, James Martin et les organisateurs de l’événement ont envoyé au pape une copie de la brochure de la conférence, ainsi qu’un résumé des discussions et des interventions. Voici la réponse du pape :

« Cher frère,

« Je vous remercie de la lettre que vous m’avez envoyée il y a quelques semaines, accompagnée de la brochure Outreach 2022. Félicitations pour avoir pu organiser l’événement de cette année en personne.

« Je suis conscient que le plus précieux n’est pas ce qui figure dans les brochures et les photos, mais ce qui s’est passé lors des rencontres en face à face. En fait, la pandémie nous a poussés à chercher des alternatives pour combler le fossé.

« Elle nous a également appris que certaines choses sont irremplaçables, notamment le fait de pouvoir se voir “face à face”, même avec ceux qui pensent différemment ou avec lesquels les différences semblent nous séparer, voire nous opposer. Lorsque nous dépassons ces barrières, nous réalisons qu’il y a plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous séparent.

« Je vous encourage à continuer à travailler sur la culture de la rencontre, qui raccourcit les distances et nous enrichit de nos différences, comme l’a fait Jésus, qui s’est fait proche de tous.

« Je vous assure de mes prières. N’arrêtez pas de prier pour moi. Que Jésus vous bénisse et que la Sainte Vierge veille sur vous.

« Fraternellement vôtre, Francisco »

Entre les évêques qui condamnent l’attitude du jésuite Martin, et le pape François qui l’encourage, la confusion devient totale dans l’esprit des fidèles. Il est clair que François a un plan dans ce domaine, qui sera probablement révélé dans les conclusions du Synode sur la synodalité.

Il n’est d’ailleurs pas très difficile de l’anticiper : il suffit de relire Amoris laetitia et de faire les adaptations nécessaires pour savoir le résultat. Avec les dégâts qui s'ensuivront.