Espagne : Avis de décès des "victimes de l´avortement"

Source: FSSPX Actualités

Des millions d'enfants avortés

Un avis de décès a été publié le 28 décembre 2009, fête des Saints Innocents, dans plusieurs quotidiens espagnols pour les « petits garçons et petites filles victimes de l´avortement », a rapporté l´Agence France Presse.

Une action qui ne doit rien au hasard : le gouvernement socialiste est en effet sur le point de libéraliser l´interruption volontaire de grossesse en Espagne.

 

« Petits garçons et petites filles victimes de l´avortement, victimes innocentes, décédés en Espagne pendant l´année 2009, reposez en paix », peut-on lire dans ces encarts identiques à ceux annonçant la mort d´une personne. – Sur la question des enfants morts sans baptême, voir l’étude de l’abbé Patrick de La Rocque sur les Limbes dans Nouvelles de Chrétienté n° 105, mai-juin 2007, pp. 4-13.

Les quotidiens madrilènes de droite ABC, El Mundo et La Razon ont accepté de publier l’annonce.

InfoCatolica précise que plusieurs quotidiens, dont El Pais, premier journal généraliste payant d´Espagne et proche du pouvoir socialiste, l’ont refusé. Le projet de loi avait été adopté le 17 décembre en première lecture par les députés. Plusieurs milliers de catholiques avaient participé, le dimanche 27 décembre à Madrid, à un rassemblement organisé pour « défendre la famille » traditionnelle face à la politique du gouvernement socialiste.

(DICI n°209 du 06/02/10 – Sources : apic/afp)