Etats-Unis : l’esprit de Noël est à la baisse

Source: FSSPX Actualités

Noël à New-York.

A la veille de Noël, une étude montre que les aspects religieux de la fête rappelant la naissance du Sauveur ont tendance à s’effriter outre-Atlantique, ce qui témoigne de la sécularisation croissante de la société américaine.

Une nouvelle étude du Pew Research Center parue le 12 décembre 2017 révèle qu’aux Etats-Unis la plupart des adultes estiment que les aspects religieux de Noël sont moins soulignés que par le passé, ce qui les dérangent de moins en moins.

De plus, ils sont plus nombreux à demeurer indifférents à la manière dont ils seront accueillis dans les magasins ou les entreprises pendant la saison des fêtes : que ce soit avec « joyeux Noël » ou une salutation moins connotée religieusement telle que « joyeuses fêtes ».

La proportion d’américains qui pensent célébrer Noël à l’église a reculé de 3 points par rapport à 2013, passant de 54% à 51%. La part de ceux qui croient que le récit de Noël correspond à un fait historique a diminué : 57% en 2017 contre 65% en 2014.

Plus inquiétant encore, le nombre des jeunes à ne pas croire au récit de Noël et à ne voir dans cette fête qu’un jour de vacance à connotation culturelle a sensiblement augmenté.

Enfin en 2014, si 74% des sondés ne trouvaient rien à redire quant à la présence de symboles religieux rappelant Noël dans les bâtiments publics, ce chiffre a reculé pour atteindre 66% aujourd’hui.

La crèche de la Maison Blanche connaîtra-t-elle le même sort que celui de ses grandes sœurs françaises passées sous les fourches caudines de la laïcité ? L'avenir le dira.