Indonésie : Deux églises incendiées par des musulmans extrémistes

Source: FSSPX Actualités

Deux églises ont été incendiées et une troisième pillée par des musulmans, le 8 février, lors d´affrontements avec la police dans le centre de Java. Les émeutiers réclamaient la peine de mort pour un chrétien condamné pour blasphème contre l´Islam, a indiqué la police à l´AFP. Selon les manifestants, l´homme aurait dû être condamné à mort ou livré à la foule, alors qu’il n’a été condamné qu’à 5 ans de prison ferme.

Le P. Benny Susetyo, secrétaire exécutif de la Commission pour le Dialogue interreligieux de la Conférence épiscopale d’Indonésie, a estimé que ces incidents étaient avant tout le fait de « prédicateurs fondamentalistes chrétiens, extrémistes, protestants, souvent improvisés, de dénomination évangéliste ou pentecôtiste, qui n’ont aucun respect pour les autres religions. Leur prédication et leur langage sont typiques des sectes : l’islam est le mal, convertissez-vous ou vous irez en enfer ».

Selon des propos rapportés par l’agence Fides le 9 février, le Père Susetyo estime que ces sectes protestantes n’hésitent pas à diffuser des tracts « offensants envers l’islam ». Il reconnaît cependant qu’il y a aussi « des groupes extrémistes musulmans d´idéologie wahhabite qui constituent l’autre face du problème. Il s’agit dans les deux cas de petits groupes mais lorsque les fanatismes s’affrontent, toute la société et tous les croyants en font les frais », déplorant ainsi qu’il est très difficile d’instaurer un dialogue constructif car ils sont « incontrôlables et refusent de participer aux grandes sessions officielles de dialogue interreligieux » comme celle de février, à l’occasion de la « Semaine pour l’Harmonie entre les Religions ».

(Sources : apic/afp/fides – DICI n°231 du 05/03/11)