La flèche de la basilique Saint-Denis bientôt reconstruite

Source: FSSPX Actualités

La basilique Saint-Denis a reçu de belles étrennes. Les sept départements d’Ile-de-France (Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d’Oise) ont annoncé, mercredi 23 décembre, un financement exceptionnel la reconstruction de la flèche qui doit durer une décennie.

La flèche a été reconstruite en 1837, après avoir été frappée par la foudre. Mais elle dut être démontée dix années plus tard, la tour qui la supportait ayant été fragilisée par des vents violents : l’ensemble risquait de s’effondrer. De plus, Viollet-le-Duc, qui procèdera à cette déposition en 1847, avait violemment critiqué la restauration effectuée…

Depuis cette date, la tour nord de la façade restait sans le couronnement de sa flèche. Il fallut attendre 1987 pour que M. Marcelin Berthelot, maire de Saint-Denis ne relance le projet de reconstruction de la flèche. Mais si le projet est accepté en 1992, l’Etat ne concède aucune aide financière, estimant la restauration de la basilique prioritaire.

Cependant, en 2013, l’architecte en chef des monuments historiques, M. Jacques Moulin, décide de pousser le projet et le chantier pourra s’ouvrir en 2017, pour un coût évalué à 28 millions d’euros il y a deux ans, financés par le mécénat et les visites payantes.

La flèche de Saint-Denis, alimentée par l’incendie de Notre-Dame…

Toutefois, les présidents des départements d’Ile-de-France ont débloqué 20 millions d’euros en faveur de ce projet, ce qui représente la moitié du budget estimé aujourd’hui. Cet argent provient d’un fonds interdépartemental.

Ces 20 millions d’euros devaient être initialement donnés pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Mais devant le succès de la souscription nationale pour la restauration de la cathédrale parisienne, ils ont été réorientés vers la flèche de Saint-Denis. Cette manne inespérée assure ainsi le financement du chantier.