Malheur à celui par qui le scandale arrive

Source: FSSPX Actualités

Ne pas scandaliser « les petits » avec la double vie, parce que le scandale détruit : c’est l’invitation lancée par le Saint-Père, dans l’homélie de la messe matinale de ce jeudi 23 février 2017, à la Maison Sainte-Marthe. François a exhorté chacun à ne pas retarder sa propre conversion.

« Le scandale, c’est de dire une chose et d’en faire une autre : c’est la double vie », a martelé le Pape. La double vie en tout : « moi je suis très catholique, moi je vais toujours à la messe, j’appartiens à cette association et à une autre, mais ma vie n’est pas chrétienne, je ne paie pas mes employés de façon juste, j’abuse des gens (…) À nous tous, à chacun de nous, cela fera du bien, aujourd’hui, de penser s’il y a quelque chose d’une double vie en nous. Pensons à cela. » Puis François a conclu : «  Profitons de la Parole du Seigneur et pensons que le Seigneur en cela est très dur. Le scandale détruit ». (source Radio Vatican)