Ordinations au sous-diaconat à Zaitzkofen, le 2 avril 2022

Source: FSSPX Actualités

En ce samedi avant le premier dimanche de la Passion, encore appelé samedi Sitientes, le premier mot de l’introït, Mgr Bernard Tissier de Mallerais a procédé à l’ordination de deux sous-diacres au séminaire du Sacré-Cœur de Zaitzkofen.

Il n’y avait seulement que deux ordinands. Et la première pensée pourrait être : « seulement deux… », avec une pointe de déception. Pourtant, si l’on considère la démarche accomplie par ces deux jeunes lévites, il faut rendre grâce de tout notre cœur pour cette grâce, voire de ce petit miracle.

Deux jeunes gens ont décidé de mener une vie virginale au service de Dieu, ils se sont engagés à prier désormais fidèlement chaque jour, jusqu’à la fin de leur vie, le bréviaire dans, avec et pour l’Eglise, afin de glorifier Dieu et Lui attirer des âmes.

Cette étape est franchie au moment où l’évêque appelle les candidats à se rapprocher de l’autel, s’ils sont sérieux et veulent recevoir l’ordination malgré l’importance de leurs engagements. Ils font alors un pas en avant pour manifester leur détermination.

Une semaine plus tôt, en la fête de l’Annonciation, ils ont fait leur promesse de fidélité à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, entre les mains su supérieur du séminaire, et ils ont reçu en ce jour le premier des ordres dits « majeurs », le sous-diaconat.

Dans son homélie, Mgr Tissier de Mallerais s’est référé à l’introït : Sitientes venite ad aquas – « Vous qui avez soif, venez aux eaux vives », l’appliquant d’abord aux candidats au baptême qui ont soif de l’eau de la grâce, puis aux fidèles qui aspirent à l’eau de la parole de Dieu et enfin aux candidats à l’ordination à l’offrande totale qu’ils réalisent en recevant l’ordination du sous-diaconat.

La neige tombée le matin a fait resplendir le paysage d’un blanc pur : sans doute parce que le Ciel voulait-il ainsi manifester sa joie pour l’élection de la virginité par deux âmes généreuses. Deux candidats courageux qui, par amour de Dieu et des âmes, sont prêts à répondre à l’appel du Christ-Roi, mais aussi à affronter l’hostilité et la contestation.

Remercions le Bon Dieu de distribuer encore aujourd’hui ses grâces en abondance, et prions pour ces deux nouveaux sous-diacres qui – si Dieu veut – recevront l’ordination diaconale le 2 juillet prochain, afin qu’ils restent fidèles, et implorons avec ferveur de nombreuses et saintes vocations sacerdotales et religieuses.