Québec : Chute des mariages religieux

Source: FSSPX Actualités

Alors que la sécularisation galopante a vidé les églises dans le sillage de la « Révolution tranquille » des années 60 au Québec, les mariages religieux étaient restés, jusqu’à il y a peu, une pratique courante. Mais même ce sacrement a subi ces dernières années une importante diminution dans la Belle Province comme en attestent les récentes statistiques publiées par le diocèse de Valleyfield, au sud-ouest de Montréal. Dans le bulletin diocésain Cœur et âme, daté de janvier 2010, on constate ainsi une diminution de 30% des mariages religieux en à peine six ans, bien que près de 80% de la population se déclare encore catholique. En 2003, 344 mariages religieux étaient célébrés alors que 6 ans plus tard, ils ne sont plus que 242. Une tendance qui se confirme d’année en année puisque l´an dernier, aucun mariage n´a été enregistré dans vingt-cinq des cinquante-neuf paroisses du diocèse. (Source : apic - DICI n°211 du 06/03/10)