Suisse : Caricatures scandaleuses attaquées en justice par la Fraternité Saint-Pie X

Source: FSSPX Actualités

Mix & Remix, de son vrai nom Philippe Becquelin, est un dessinateur de presse et de télévision.

Le caricaturiste suisse, Mix – Remix, de son vrai nom Philippe Becquelin, a réalisé pour le site Internet de l’émission Infrarouge du 23 mars, sur la Télévision Suisse Romande (TSR), plusieurs dessins obscènes mettant en cause le Christ ou des prêtres. L’émission avait pour thème : « Prêtres pédophiles : la faute du célibat ? ».

Ces caricatures ont disparu du site Internet d´Infrarouge ces jours derniers. Dans une lettre du 19 avril adressée à Simon Spengler, secrétaire exécutif de la Commission pour la communication et les médias de la Conférence des évêques suisses, Christophe Chaudet, adjoint à la Direction des Programmes de la Radio Télévision Suisse, estime que l´exercice du dessin « humoristique » suppose une authentique liberté d´expression, « que nous accordons d´ailleurs à notre dessinateur... pour autant bien sûr que les limites de l´offense ou du ´mauvais goût´ ne soient pas franchies ». Et de reconnaître malgré tout que s´agissant de trois dessins en particulier - à savoir "Prenez et buvez...", "une mauvaise image pour l´Eglise", "les prêtres sont des..."-, il avait bien fallu admettre « leur nature inutilement offensante ». Raison pour laquelle la TSR les a fait retirer du site de l´émission Infrarouge.

A la veille de Pâques, Alain Barrillier, juriste de la TSR à Genève, affirmait à l´Apic : « Ces caricatures n´ont jusqu´à présent suscité aucune réaction ». « Nous avons considéré que c´était de la satire, et c´est donc tolérable. La satire relève de la liberté d´expression. Cela ne vise pas une religion, ce n´est ni contre les catholiques ni contre les protestants » (sic !), et d’ajouter que la télévision aurait fait de même s´il s´agissait de juifs ou de musulmans ! – Sans commentaire.

L´abbé Henry Wuilloud, supérieur du district de Suisse de la Fraternité Saint-Pie X, légitimement scandalisé, est le seul prêtre suisse à avoir déposé plainte pénale auprès du juge d´instruction cantonal de Vaud contre le dessinateur Mix – Remix et contre la Télévision suisse romande, du fait que ces caricatures, en portant atteinte à la liberté de croyance, relèvent de la « discrimination religieuse », et plus crûment encore de la « publication de matériel pornographique impliquant des actes d´ordre sexuel avec des enfants ». (Sources : FSSPX/Apic - DICI n°214 du 08/05/10))