Saint Matthieu apôtre et évangéliste

21 Septembre, 2019
Provenance: fsspx.news

Le nom de Matthieu signifie en hébreu don de Yahvé.

Saint Matthieu, auteur du premier évangile, est l’un des douze apôtres. Fils d’Alphée, il porte le nom de Lévi au moment de sa vocation. 

Il semble originaire de Capharnaüm où il est publicain, chargé de la collecte des impôts. A ce titre, il tient le bureau de péage, qui tient lieu à la fois de  douane, de barrière d’octroi et de péage entre les états du roi Hérode Antipas et de son frère, le tétrarque Philippe. 

Le saint a sobrement relaté le récit de sa vocation : « passant plus loin, Jésus vit, assis au bureau du péage, un homme appelé Matthieu. Et il lui dit : “Suis-moi”. Et, se levant, il le suivit. » (Mt. 9, 9) 

Au titre d'apôtre, saint Matthieu ajoute celui d’évangéliste. Il écrivit son récit en langue araméenne, mais ce fut sa traduction grecque qui fut le plus diffusée. L’Eglise tient la rédaction grecque de saint Matthieu comme le texte canonique divinement inspiré du premier Evangile.

En 954, le corps de saint Matthieu fut retrouvé à Velia, non loin du golfe de Policastro. Il fut transféré dans la cathédrale de Salerne, où il repose toujours. 

Au début du XVIIe siècle, le peintre Michelangelo Merisi da Caravaggio - dit le Caravage - a immortalisé la vie de saint Matthieu en un célèbre triptyque réalisé dans la chapelle Contarelli de l'église Saint-Louis des Français, à Rome.