Sri Lanka : le cardinal Ranjith contre le système éducatif qui bannit Dieu

23 Juillet, 2018
Provenance: fsspx.news

Le 30 juin 2018, le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo (Sri Lanka), a exprimé ses préoccupations par rapport au système éducatif du pays qui est un « vecteur de l’athéisme ». 

Le prélat sri lankais est parti en guerre contre les cours supplémentaires payants organisés le dimanche, qui empêchent beaucoup d’enfants de se rendre à la messe et de profiter du repos dominical. 

Malheureusement depuis un an et demi, déplore-t-il, malgré des réponses positives, « aucun geste concret de la part des autorités n’a été fait », car le secteur des cours supplémentaires payants est une source de revenus que le gouvernement ne souhaite pas voir lui échapper. 

« Je me demande pourquoi on fait pression sur les parents en leur disant que leurs enfants ne réussiraient pas leurs examens à moins de passer par les cours supplémentaires payants », s’interroge l’ancien préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. 

Le mal c’est « à la racine » du système éducatif qu’il faut le dénoncer, explique Mgr Ranjith : l’instruction civique a pris la place de l’instruction religieuse, et dans cette perspective « les différents gouvernements qui se sont succédés ont contribué à détruire notre système éducatif ». 

On aimerait que cette lucidité d’un prélat faisant entendre sa voix dans la lointaine Asie eût un écho dans la vieille Europe, où la faillite du système éducatif dans de nombreux pays laisse plus que perplexe.