Un trésor de Raphaël enfin restauré

13 Mars, 2019
Provenance: fsspx.news

Le lent travail de restauration de l’esquisse préparatoire à l’une des plus célèbres fresques de Raphaël s’est achevé à la Pinacothèque ambrosienne de Milan. L’esquisse, tout comme l’œuvre aboutie dont elle est le croquis, est d’une valeur inestimable. 

Le croquis consiste en un dessin grandeur nature de l'Ecole d'Athènes, l'une des quatre fresques commandées en 1508 à Raphaël par le pape Jules II, en vue de décorer la Chambre de la signature, au cœur des palais apostoliques du Vatican. 

Bien que le chef d’œuvre soit connu sous le nom d’Ecole d’Athènes, le titre original était La Philosophie. Pour mémoire, les quatre murs de la Chambre développent chacun, à travers une iconographie complexe, les thèmes de la philosophie, de la théologie, de la vertu et de l’art poétique. 

L’esquisse a la particularité d’avoir été conservée dans son intégralité. Elle n’avait pas été utilisée pour transporter le dessin de Raphaël sur le mur, mais pour montrer au pape l'effet qu’aurait l’œuvre, une fois aboutie. 

Arrivé à Milan en 1610, le vénérable dessin subit bien des vicissitudes - dont un exil en France pendant la Révolution - avant de revenir dans les murs de la Pinacothèque ambrosienne. 

Après un travail de restauration débuté en 2014, faisant appel aux techniques les plus modernes, l’esquisse redevient enfin visible aux yeux du grand public à partir du 27 mars 2019, à un an du 500e anniversaire du rappel à Dieu du célèbre peintre originaire d’Urbino.