Une nouvelle église pour la Fraternité Saint-Pie X aux Etats-Unis

14 Février, 2019
Provenance: fsspx.news

Le District des Etats-Unis de la Fraternité Saint-Pie X compte une nouvelle et vaste église à Dickinson, dans l’Etat du Dakota du Nord. Fruit de l’initiative de l’abbé Richard Boyle et des efforts consentis par la communauté des fidèles, Notre-Dame-de-Bon-Succès de la Purification est entrée dans sa phase d’achèvement au début de l’année 2019. 

C’est en 1989 qu’un groupe de catholiques du Nord Dakota fit appel aux prêtres de la Fraternité. Ainsi naquit la Mission des Anges Gardiens, située à une trentaine de kilomètres de Dickinson. 

Au fil des années, la communauté se mit progressivement à stagner, jusqu’à ce que le développement d’activités dans le secteur pétrolier attire un nombre inattendu de familles : une ruée traditionaliste vers l’or noir, comme les Etats-Unis en ont le secret ! 

Fort de ce signe de la Providence, l’abbé Boyle, alors en charge de l’apostolat de la Mission, fixa un objectif à la mesure de la croissance de la communauté : déménager le lieu de culte au cœur de la ville de Dickinson, afin d’être au plus près des fidèles. 

Au prix de bien des prières et des sacrifices, les paroissiens de la Mission parviennent à réunir la somme importante permettant de financer les travaux, qui commencèrent en octobre 2017. 

Même s’il reste encore à trouver 900.000 dollars pour achever la construction, l’église s’élève déjà fièrement et le sacrifice de la messe de toujours peut y être dignement célébré. 

Le nouveau sanctuaire est placé sous le titre de Notre-Dame-de-Bon-Succès, en référence au sanctuaire d’apparitions mariales de Quito (Equateur), là où il y a quatre siècles, la Vierge avait prophétisé la venue d’un prélat dont la mission serait de défendre le sacerdoce catholique contre les attaques dont il serait l’objet. 

Le 30 juin 1988, lors des sacres épiscopaux, Mgr Marcel Lefebvre avait mentionné cette apparition pour expliquer l’opération survie de la Tradition qui exigeait de se donner des successeurs pour assurer la pérennité du sacerdoce catholique.