Vladimir Poutine relance la politique familiale

25 Avril, 2020
Provenance: fsspx.news

La Russie a décidé de relancer sa politique familiale par une série de mesures incitatives, au moyen de primes offertes aux couples attendant un premier ou un deuxième enfant. Le président de la Fédération, Vladimir Poutine désire également, à l’occasion d’une refonte de la Constitution, définir le mariage comme l’union d’un homme et une femme. De quoi faire hurler les partisans de la corruption des mœurs. 

La Douma, le parlement russe, a concrétisé un engagement que Vladimir Poutine avait pris lors de son discours du début d’année 2020 devant les élus de la Fédération de Russie. Le nouveau dispositif prévoit pour les familles qui auront un premier enfant dès cette année 2020 un chèque équivalant à 6732 euros, soit un montant 10 fois plus élevé que le salaire moyen d’un Russe. Pour la naissance d'un deuxième enfant, la Fédération accordera une aide équivalant à 8900 euros. 

« C'est l'une des initiatives les plus importantes dans le cadre de la mise en œuvre de l'agenda présidentiel », commente le président de la Douma, Viacheslav Volodin.  

Il faut dire que l’heure n’est plus à poser un cautère sur une jambe de bois : avec un taux de fécondité inférieur à deux naissances par femme, la Russie est confrontée à un problème de natalité préoccupant. Géographiquement le plus grand pays du monde, la Russie est le neuvième au plan démographique, derrière le Bangladesh. 

Lors de son discours de début d’année, le président russe a reconnu que la Fédération traversait une « période démographique compliquée », avec des prévisions négatives et « inquiétantes ».  

Aussi, Vladimir Poutine souhaite-t-il, par ces nouvelles mesures incitatives en faveur de la natalité, « garantir une croissance démographique stable d'ici la moitié de la décennie 2020 ». 

Enfin, afin de mieux protéger la famille, le chef de l’Etat russe a déclaré, le 13 février 2020, son désir de refondre la Constitution en excluant toute possibilité d’union entre personnes de même sexe : « un mariage, c'est une union entre un homme et une femme », a rappelé le maître du Kremlin. A bon entendeur, salut.